Les publications

Les poids et mesures en Franche-Comté

Actes de la journée d'étude

 

Bon de commande Bon commande poids et mesuresBon commande poids et mesures (30.99 Ko)

 

Couverture poids pour site

Croix et calvaires

Bon commande calvairesBon commande calvaires (28.02 Ko)

Croix et calvaires comtois érigés sous l’épiscopat  de Ferdinand de Rye 1586-1636

Les croix et les calvaires érigés à la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe siècle sont assez nombreux en Franche-Comté. Beaucoup d’entre eux datent du règne des Archiducs Albert et Isabelle, souverains des Pays-Bas et de Franche-Comté de 1598 à 1633, connus pour leur grande piété. On peut y voir aussi l’influence directe des décisions du concile de Trente (1545-1563) mises en œuvre dans le diocèse de Besançon par Mgr Ferdinand de Rye (1586-1636).

Ce répertoire de toutes les croix et de tous les calvaires datés de ces années-là mesure l’ampleur du phénomène, notamment dans l’actuel département de la Haute-Saône.

Le tome 3 des tibériades est disponible : un volume de 500 pages !

Bon de commande tiberiades 3Bon de commande tiberiades 3 (33.11 Ko)

Ce volume contient :

Ain : Chavannes-sur-Suran, Gex, vallée de Mijoux,

         chartreuse de Sélignac,  la Valserine

Côte-d’Or : Flagey-lès-Auxonne, Labergement-lès-

         Auxonne, Laperrière-sur-Saône, Samerey,

         Saint-Seine-en-Bâche

Doubs : la frontière entre la Franche-Comté et le pays

         de Vaud

Jura : Abergement-la-Ronce, Champvans, Chaussin, Choisey, Courlaoux, Crissey, Damparis, Dole, Foucherans, Lajoux,  Longwy-sur-le-Doubs, Neublans, Saint-Ylie, Sainte-Agnès, Salins

Haute-Saône : Jonvelle, Passavant-la-Rochère,

        région de Vauvillers

Saône-et-Loire : région de Savigny-en-Revermont

Suisse : la frontière entre la Franche-Comté et le pays de Vaud

Vosges : Châtillon-sur-Saône, Darney,

         Fontenoy-le-Château, Monthureux-sur-Saône,

         La Vôge-les-Bains, vallée du Côney

 

ARBOIS, plus on en lit plus on s'instruit !

Vins, vignes et vignerons en Franche-Comté

XIVe-XVIIIe siècles

Actes de la Journée d’étude organisée à Arbois

par le Groupe de recherches historiques Franche-Bourgogne

Par sa célébrité viticole, au cœur du Jura, Arbois s’imposait pour une rencontre consacrée à l’histoire de la vigne, des vignerons et des vins comtois. Le groupe de recherches historiques Franche-Bourgogne y a organisé sa traditionnelle journée d’étude, dans l’ancienne collégiale Notre-Dame, le samedi 27 mai 2017. Ce volume rassemble les textes des conférences qui y ont été présentées, et d’autres articles complémentaires qui les enrichissent encore.

Bon commande arbois 3Bon commande Arbois vins, vignes (31.79 Ko)

Gauthiot d'Ancier

La fortune des Gauthiot d’Ancier, gentilshommes comtois de la Renaissance (1250-1629)

par Jean-Pierre JACQUEMART

Bon de commande : Bon de commande gauthiot d ancierBon de commande Gauthiot d'Ancier (22.37 Ko)

Résumé de l’ouvrage : Bourgeois de Gray au XIVe siècle, les Gauthiot établirent leur fortune au service des ducs de Bourgogne. S’ensuivirent des aventures frôlant la légende, entre Bourgogne et Franche-Comté. Après la mort de Charles le Téméraire, la famille s’installa dans la cité impériale de Besançon.

Apparut alors Simon Gauthiot, seigneur d’Ancier, homme d’intrigues et de pouvoir. Après une mission en Italie et un voyage auprès de Charles Quint, le Petit Empereur de Besançon dut s’exiler précipitamment, accusé de malversations diverses. « Amateur » avant la lettre, son fils Jean constitua une étonnante collection d’oeuvres d’art, de livres et de curiosités.

Sa succession fit l’objet d’un volumineux inventaire, en 1596-1597, image de la vie des notables comtois, publié intégralement ici.

Le dernier de la dynastie, Antoine-François, s’éteignit à Rome à l’âge de vingt-sept ans dans des conditions mystérieuses. Au début du XVIIIe siècle, la rumeur des scandales

qui suivirent sa disparition atteignit Paris, inspirant une comédie jouée onze cents fois au Théâtre-Français.

L'excommunication pour dettes à Besançon vers 1462

L'excommunication pour dettes à BesançonExcommunication pour dettes a besanconExcommunication Besancon DELOBETTE (1.3 Mo)

Une étude de Laurence DELOBETTE

 

Texte intégral ci-joint.

Histoire de l'alimentation en Franche-Comté :

À la table des Bourguignons du comté, XIIIe-XVIIIe siècles

Bon a la tableBon de commande : A la table des Bouguignons du comté(123.27 Ko)

Dressé sur un promontoire rocheux, au cœur de la chaîne du Lomont, le château de Belvoir (Doubs) offre un cadre idéal pour une rencontre historique et gastronomique. Le groupe de recherches historiques Franche-Bourgogne y a organisé sa traditionnelle journée d’étude, sur le thème de l’histoire de l’alimentation comtoise, le samedi 4 juin 2016.

Ce volume rassemble les conférences qui y ont été présentées, et d’autres textes complémentaires. Les treize contributions composent un menu varié. Il y est question de nourriture et de boisson, d’ustensiles de cuisine et de vaisselle, mais aussi de cadeaux alimentaires, de banquets. Le pain quotidien, le lard et le cochon, le vin, l’hypocras, les épices, traduisent des pratiques bien différentes selon les milieux économiques et sociaux, entre le Moyen Âge et la fin du XVIIIe siècle.

Censeau

 

Louis de Chalon, prince d'Orange

Sous la direction de Laurence DELOBETTE

Bénédicte JEANNINGROS, Michaël DEPRETER, Jean-Pierre BEVALOT

En estrif et en discorde ensemble à cause de leur partage : autour de l’héritage de Louis de Chalon (1464-1468),

Il reste quelques exemplaires.

Bon de commande : Louis de chalonLouis de Chalon (288.49 Ko)

Des paysans au temps de la poule au pot, sur les plateaux de la haute Saône, vers 1580-1635, 

La deuxième édition est parue.

Quelques exemplaires de ce livre sont disponibles au siège du groupe de recherches,  à la librairie comtoise (Vesoul), à la Société historique et archéologique de Langres et à la maison de la presse à Jussey (Alexandre Mignard, 12 rue Gambetta).

Bon commande poulopo copieBon commande poulopo copie (8.87 Mo) 

Img 3546

Le dernier volume de la série "Cinq cents villages" est paru :

tome 6 : de Gray à Montbéliard

 

L’ultime volume de cette série n’est pas le moins riche d’informations. A la différence des tomes 1, 2, 3 et 4, il ne concerne pas une prévôté mais rassemble de multiples détails sur des localités dispersées entre Champlitte, Gray, Luxeuil, Besançon, Montbéliard et Saint-Hippolyte ; certaines sont des « Terres de surséance » et d’autres de simples fiefs.

 

Les notices sur Aillevillers, Blamont, Corbenay, Fontaine-lès-Luxeuil, Fontenois-la-Ville, Fontenoy-le-Château, Fougerolles, Luxeuil, Montarlot-lès-Champlitte, Monthureux-sur-Saône et Saint-Loup-sur-Semouse sont particulièrement développées.

Ce volume contient aussi une multitude de suppléments et une conclusion générale.

 

Bon de commande : Bon com tome 6Bon commande tome 6 (2.48 Mo)

Les villages de la prévôté de Jussey

Bon de commande jussey 2Bon de commande Jussey (1.72 Mo)Couverture 1ere

Le livre est disponible à la maison de la presse à Jussey (Alexandre Mignard, 12 rue Gambetta).

CHAMPLITTE, place forte du comté de Bourgogne, XIIIe-XVIIe siècles

Volume contenant les textes des exposés présentés lors de la journée d'étude, à Champlitte, et d'autres études complémentaires

Bon commande Champlitte (4.3 Mo)

Pour éviter un envoi postal, vous pouvez vous procurer ce livre :

- à l'Office de tourisme de la région de Champlitte,

- à la Commanderie de la Romagne

 

 

Histoire des paysages forestiers comtois et jurassiens

Volume contenant les textes des exposés présentés lors de la journée d'étude, à Lons-le-Saunier.

Ce livre met en valeur, notamment, les travaux des jeunes chercheurs du Laboratoire chrono-environnement. 

Bon de commande : Paysages forestiersPaysages forestiers (6.27 Mo)

Les prévôtés de Châtillon-le-Duc et Cromary-lès-Besançon

Le tome 4 de la collection "Cinq cents villages du comté de Bourgogne, entre Saône et Doubs, vers 1567-1572" est disponible.
Bon de commande :

Bon de commande cha tillonBon de commande Châtillon-le-Duc et CromarySans titre (1.31 Mo)

Le concile provincial de Besançon en 1281

 

 Bondecommande concileBon de commande concile (2.94 Ko)

Auteurs :

Laurence DELOBETTE, Denis GRISEL, René LOCATELLI, Henri MOREAU, Jean-Daniel MOREROD, Gérard MOYSE, Jean-Claude REBETEZ, Manuel TRAMAUX

 

Le port fluvial de Gray, du Moyen Age à nos jours

Notre groupe de recherches historiques « Franche-Bourgogne » a organisé, le samedi 17 mai 2014, une journée d’étude sur l’histoire du port de Gray, « la porte fluviale des deux Bourgogne ». Le lecteur trouvera ici les conférences qui ont été présentées en cette journée printanière. Les approches sont variées : histoire, art, architecture, technique, patrimoine, économie. L’ensemble des illustrations et des textes réunis démontre de façon éclatante  l’importance du port de Gray, depuis le Moyen Age jusqu’au milieu du XXe siècle. 

Bon de commande : Bon commande Port de GrayBon commande Port de Gray (61 Ko)

Le Saint Suaire de Besançon et Othon de la Roche

Un ouvrage de Andrea Nicolotti

traduit de l'italien par Cécile Brudieu Img 6971

Bon de commande  : Souscription suaire 2Bon de commande suaire 2 (2.3 Mo)

Au cours de la première moitié du XVIe siècle apparut à Besançon un suaire qui reportait l’image du Christ mort. Selon une tradition qui se répandit aux environs de 1750, le chevalier Othon de la Roche avait pris possession en 1204, au cours de  la quatrième croisade de Constantinople, de ce suaire qui fut amené en Bourgogne. La légende devint tellement notoire qu’elle supplanta celles qui avaient été inventées lors des deux siècles précédents. Pendant la Révolution, on vit dans le suaire de Besançon une simple peinture et il fut détruit. Au XXe siècle, sa légende fut reprise à propos d’un autre suaire, celui qui se trouve de nos jours à Turin, donnant naissance à une histoire tout à fait rocambolesque : le suaire qui se trouve aujourd’hui à Turin ne serait en fait que celui de Besançon qui aurait été remplacé frauduleusement par une copie lors de l’incendie de la cathédrale de la ville en 1350.

 

Ce livre raconte la véritable histoire du suaire de Besançon et la création des fausses légendes médiévales le concernant. Il apparaît que l’entreprise d’Othon de la Roche fut inventée, sur la base de documents falsifiés, par l’auteur d’un écrit anonyme contenu dans le manuscrit 826 de la Bibliothèque d'étude et de conservation de Besançon ; ce manuscrit contient aussi un autre écrit, tout autant anonyme, qui, lui, nie l’authenticité de la relique. Le lecteur trouvera ici la transcription intégrale du manuscrit, accompagnée d’un commentaire historique, et découvrira l’identité des deux auteurs jusqu’ici inconnus.

 

A propos de la couverture :

Suite aux remarques reçues de la part de quelques lecteurs du livre, nous croyons utile de préciser un point important concernant la couverture.

Nous avons VOLONTAIREMENT choisi ces deux illustrations. 

a) le relief de la rue Renan, parce qu'il permet d'évoquer les question de vocabulaire : linceul, suaire, voile de Véronique, etc.

b) l'écu de la Roche, parce qu'il est tiré du manuscrit concerné et qu'il témoigne des falsifications, confusions, amalgames, etc. Peu importe pour nous que l'écu soit de telle ou telle famille, l'important est qu'il ait été utilisé dans l'argumentation.