Créer un site internet

Lieux

Des historiens d'Europe interviennent en faveur du col de Jougne

              Lettre adressée à Monsieur le maire de Jougne

                                                                                                                  26 octobre 2016 

Monsieur le maire,

 

Comme vous le savez, le col de Jougne a constitué, durant des siècles, un des principaux points de passage entre l’Europe du nord et celle du sud. Permettant le franchissement de la chaîne jurassienne, il a joué un très grand rôle, assurant la jonction entre les routes venant des Pays-Bas, de Flandre et de Champagne et celles remontant d’Italie et de Suisse. De Bruges à Milan, de Troyes à Venise, les marchands, les charretiers, les voituriers et les pèlerins passaient par Jougne, accompagnant leurs véhicules chargés de draps, de ballots de laine, de tonneaux pleins de vin, de sel ou de harengs. Les archives permettent d’assurer que le col de Jougne a eu autant d’importance que le col du Grand Saint-Bernard, depuis le XIIIe siècle jusqu’au XVIIIe siècle.

C’est la raison pour laquelle, le col de Jougne a suscité des travaux historiques majeurs, notamment l’ouvrage de Vital Chomel et Jean Ebersolt, sous la direction de Fernand Braudel, intitulé Cinq siècles de circulation internationale vue de Jougne, publié chez Armand Colin en 1951, reposant principalement sur les archives du péage conservées au château d’Arlay (Jura).

 

Depuis quelques années, les panneaux routiers « Col de Jougne » ont disparu. Nous formons le vœu qu’ils soient rétablis, sous une forme ou sous une autre, afin que ce lieu de mémoire à dimension européenne ne tombe pas dans l’oubli.


Croyez bien, Monsieur le maire, en toute notre reconnaissance anticipée.

                                                                                                                                                                                                                                      Paul DELSALLE

Président de Franche-Bourgogne

Membre du Comité exécutif du Centre européen d’études bourguignonnes (Bruxelles)

Membre du Conseil scientifique de la Fondation pour la protection du patrimoine culturel, historique et artisanal (Lausanne)

Membre de l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Franche-Comté

 

 

 

Notre demande est appuyée par onze historiens d’Europe,

dont plusieurs académiciens :

 

Bernard ANDENMATTEN, Suisse

Professeur d’histoire médiévale à l’Université de Lausanne

Vice-président de la Société suisse d’histoire

Membre correspondant de la Società subalpina di Storia patria (Turin)

Membre du Conseil de Fondation des Archives historiques de l’Abbaye de St-Maurice d’Agaune (Valais CH)

Membre de la Société d’histoire de la Suisse romande

Membre de la Société Vaudoise d’Histoire

 

Georges BISCHOFF, France

Professeur émérite à l'Université de Strasbourg

Ancien directeur de l'Institut d'Histoire du Moyen Age de l'Université de Strasbourg

 

Jean-Marie CAUCHIES, Belgique

Professeur émérite de l’Université Saint-Louis – Bruxelles et de l’Université catholique de Louvain (Belgique)

Docteur honoris causa de l'Université Jean Moulin – Lyon 3 et de l'Université de Haute Alsace à Mulhouse

Membre titulaire de l’Académie royale de Belgique

Membre de la Commission royale d’histoire de Belgique

Secrétaire général honoraire du Centre européen d’études bourguignonnes (Bruxelles)

Membre correspondant de l'Académie des sciences, arts et belles-lettres de Dijon

Membre du Conseil scientifique de la Fondation pour la protection du patrimoine culturel, historique et artisanal (Lausanne)

 

Hugo DE SCHEPPER, Pays-Bas

Ancien archiviste d’état aux Archives Générales du Royaume à Bruxelles

Ancien professeur ordinaire à l’Université d’Amsterdam

Ancien professeur ordinaire à l’Université de Nimègue

Miembro de honor del Instituto La Corte en Europa de la Universidad Autónoma de Madrid

Membre d’honneur de la Vlaams-Nederlandse Vereniging voor Nieuwe Geschiedenis 

(Association des historiens modernistes des Pays-Bas et de la Flandre)

 

Jean-Marie DUVOSQUEL, Belgique

Professeur honoraire de l'Université de Bruxelles

Membre de l'Académie royale de Belgique

Membre et ancien président de la Commission royale d'Histoire

Directeur de la Revue belge de Philologie et d'Histoire

 

Ineke HUYSMAN, Pays-Bas

Chercheuse  à Huygens Institut de l’histoire des Pays-Bas à Amsterdam, Pays-Bas

Membre du Comité de la Société de la famille Huygens

Membre du Comité académique des amis de Johan de Witt

Collaboratrice à Early Modern Letters Online de l’Université d’Oxford, Grande Bretagne

 

Anne MONTENACH, France

Professeur d’histoire moderne à Aix-Marseille Université

Membre du conseil de laboratoire de l’UMR 7303 TELEMME-CNRS

Membre du comité de l’Association internationale pour l’histoire des Alpes (Laboratorio di Storia delle Alpi LabiSAlp, Università della Svizzera Italiana, Mendrisio)

Membre du projet StoAlp (« Pour une histoire économique des Alpes ») coordonné par Markus A. Denzel (Universität Leipzig / Freie Universität Bozen)

Membre du comité éditorial de The International Journal of Regional and Local History (Maney Publishing)

 

Jean-Daniel MOREROD, Suisse

Professeur d’histoire médiévale à l’Université de Neuchâtel, Suisse

Membre du Comité exécutif du Centre européen d’études bourguignonnes (Bruxelles)

Membre du Comité directeur de la Société d’histoire de la Suisse romande

 

Andrea NICOLOTTI, Italie

Ricercatore presso il Dipartimento di Studi Storici dell’Università di Torino (Turin, Italie)

Membro del Centro di Scienze Religiose di Torino

Membro del Gruppo Italiano di Ricerca su Origene e la Tradizione Alessandrina.

 

Klaus OSCHEMA, Allemagne

Gerda-Henkel-Member de l’Institute for Advanced Study (Princeton, U.S.A)

Professeur adjoint d’histoire médiévale à l’Université de Heidelberg

Membre du Conseil scientifique de la Fondation pour la protection du patrimoine culturel, historique et artisanal (Lausanne)

Membre du Comité exécutif du Mediävistenverband e.V.

 

Jean-Marie YANTE, Luxembourg

Professeur émérite de l'Université catholique de Louvain

Membre de la Commission royale d'Histoire de Belgique

Secrétaire général du Centre de recherches sur le commerce international médiéval

Membre de l'Académie luxembourgeoise (Luxembourg)

Membre correspondant de l'Académie Nationale de Metz.

 

 

Découverte d'une grotte-refuge lors de la guerre de Trente Ans

Simon Tournier nous offre le récit de la découverte d'une grotte-refuge lors de la guerre de Trente Ans.
Elle était attestée par les archives mais, pour la première fois, elle est localisée et explorée.

Simon TOURNIER est étudiant en histoire.

La decouverte de la grotte de sarradinLa découverte de la grotte de Sarradin (1.71 Mo)

Les maisons anciennes de la région de Vaudrey (Jura)

Claude-Alexis GRAS, grand connaisseur du bâti rural jurassien, nous offre ici une étude très documentée sur les maisons de la région de Vaudrey, à partir d'actes notariés de la fin du XVIe siècle et du début du XVIIe siècle.

Maisons de vaudreyMaisons de Vaudrey (233.05 Ko)

La frontière entre le comté et le duché de Bourgogne

De Louis XI à Louis XIV en passant par Henri IV, les rois de France n’ont jamais caché leur désir d’annexer le comté de Bourgogne, alias Franche-Comté, à leur royaume. L’historiographie comtoise suggère une chronologie simple : 1595, invasion de la province par Henri IV ; 1595-1633, période de paix ; 1634 : entrée de la Franche-Comté dans la guerre qui ravage l’Europe. La réalité se révèle beaucoup plus complexe. En effet, la consultation des archives pour les années d’entre guerres, de 1595 à 1634, dévoile un harcèlement permanent de la Franche-Comté par la France, révèle des épisodes méconnus voire inconnus jusqu’alors, et permet d’esquisser une autre chronologie.

Frontie re avec la bourgogneFrontière avec la Bourgogne (178.2 Ko)

Souvenir, nostalgie ...Nous étions à Tournai (Belgique), 27 octobre 2006

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site